Gyangu no tatakai
Refonte du forum en cour, beaucoup de changement dans les jours à venir, MP Reiga ou Shion pour plus d'informations si nécessaire ! /o/


Forum RPG à thème contemporain. Y/Y/H autorisé. NC-16
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une petite balade dans les souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Jeu 23 Oct - 20:31

Dans la vie, on distingué deux catégorie. Mais sur leur nom, beaucoup se disputait. Les forts ou les faibles. Les gentils ou les méchants. Les morts ou les vivants... On pouvait continué à l'infinie. Mais pour l'instant c'était juste une question des gens classiques et normaux, essayant de se faire une place dans la société ou ceux qui faisait tout pour éviter que cela arrive. Enchaînant les actes qui les rendrait spéciaux par rapport aux autres.

C'était une question des normaux ou de ceux qui essayaient d'être spéciaux.

Et même si certains pensaient l'être. Ce n'était pas le cas. Tout les gens se ressemble. Par un gout musical pareil, une série qu'ils regardent tout deux, une habitude qu'ils partagent... Personne n'était spécial dans la société.

Alors, oui, y a toujours ces c*nneries d'amoureux qui sortiront "J'ai juste besoin d'être spécial pour une personne, ça me suffit" complété d'une pluie de coeurs guimauve s'abattant sur le monde. Foutaises. "Juste être spécial pour une personne" ? C'est juste une simple phrase toute faite.

L'amour, l'amour, l'amour. Le mot à chaque bouche, celui qu'on nous sert à chaque sauce (avec le mot "futur" bien entendu). Quelqu'un a-t-il déjà entendu quelques chose de plus faux et surfait ? "Est-ce l'amour qui rend idiot ou n'y a-t-il que les crétins pour tomber amoureux ?" -Bob l'éponge. Non, Neal ne croyait pas en l'amour (se devrait plutôt être à l'amour de croire en Neal. Ah !). Ni encore qu'un simple humai pouvait avoir l'arrogance de se croire spécial.

"Où est le fun dans ça ? Mais bon... je suis Hikari, Kûrin Hikari, éternelle et agressive vivante. Intriguée de te rencontrer."

"Intriguée de te rencontrer."

Cette phrase sonnait bien. Il décida qu'il aimait bien cette tournure.

"L'intrigue est partagée, Madame Hikari Kûrin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Jeu 23 Oct - 22:28

"L'intrigue est partagée, Madame Hikari Kûrin."

Huhu. Exactement jeune homme, restons loin du classicisme, et aventurons nous sur le chemin de l'inconventionnelle et de l'étrange ! Rien de plus fascinant, de son humble avis. L'être humain était absolument fascinant, même en étant extrêmement ennuyeux et mort à l'intérieur. Oui, contrairement à ce qu'on pouvait penser, même ces personnes délaissées et sur lesquels on passait le regard sans jamais s'arrêter étaient fascinants. Les mort-vivants et laissés pour compte étaient tout aussi intrigants que ceux qui brillaient et qui étaient au top de la société.

Il y avait tellement de choses à découvrir sur eux ! Pourquoi étaient-ils aussi ennuyants ? Qu'est ce qui les avaient poussés à abandonner ? Quels étaient leurs sentiments sur ce sujet ? Pourquoi continuaient-ils à errer au lieu de se couper les veines ? Étaient ce parce qu'une petite flamme en eux existaient encore ? Que quelque par dans leur esprit il y avait un espoir pour que tout s'arrange ? Ou alors c'était pour une toute autre raison, qu'elle cherchait toujours à découvrir et qui la fascinait de plus en plus.

Quel paradoxe pourtant. Elle haïssait le gris, détestait ces gens coincés entre la vie et la mort. Mais pourtant, elle ne pouvait s'empêcher d'être fasciné par eux, de vouloir les connaître et les comprendre dans tout les moindres détails.

Oui, c'était étrange. Un peu, ou plutôt beaucoup comme elle, et sa conversation avec le mort-vivant - Neal, il s’appelait Neal -.

"Dis moi, Neal..." elle s'arrêta, le regarda, et sourit une nouvelle fois. Ce petit sourire qu'elle même n'en connaissait pas les origines. Puis elle reprit, d'un ton mi curieux, mi autre chose. "Es tu gris ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Ven 24 Oct - 15:12

"Dis moi, Neal..." elle s'arrêta pour le regarder puis et sourit une nouvelle fois. "Es tu gris ?"

Son sourire se coince encore la curiosité et un petit quelques chose qu'il ne peut expliquer.

C'est drôle comme question. Est-il gris ? C'est vrai ça. Le gris pourrait fournir tellement d'explication et avoir tellement de sens.

Gris pourquoi ? La couleur ? Si on devait lui attribuer une couleur, ce serait bien le gris. Pour ses yeux ? Pour sa manière d'être transparent, de devenir gris ? Pour sa façon d'être un fantôme ? Oui le gris pourrait être sa couleur. Mais le gris c'est aussi entre le blanc et le noir. Ni blanc, ni noir, gris. Il pouvait juste pas choisir, il préférait être entre. Et ce serait presque énervant.

Le gris ça pourrait aussi s'approcher du bleu. Mais c'était moins coloré. Le bleu n'était d'ailleurs à l'Antiquité, pas considéré comme une couleur. D'autre part, les Germains s'enduisaient le visage d'un poudre grise-bleue pour se donner des aspects fantomatiques. Surprenant, hu ?

Le gris ce n'est pas du rose non plus. Plus voyant, vivant... Le rose ça sautait au yeux mais ça gardait en même temps son aspect fragile. C'était une couleur joyeuse, spontané. La couleur du ciel quand le soleil se lève. La couleur des cerisiers en fleur. La teinte de beaucoup de fleurs. C'est rose.

Autant que tu es rose, Hikari. et il lui sourit, juste un peu, juste un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Lun 5 Jan - 17:08

Elle contempla attentivement son visage, voyant avec une petite joie qu'il réfléchissant réellement à sa question. Des étincelles d'emotion allaient et venaient dans ses yeux, dont la couleur argentée reflétait le vague bleu enfoui en lui. Et pour une raison obscure, ça remplissait Hikari de joie. Oui elle s'enchantait pour un rien, mais tant pis ! Elle avait devant elle un mort-vivant fort intéressant, dont le côté vivant venait de s'exprimer, elle avait toute LED raisons d'être heureuse non ?

"Autant que tu es rose Hikari." Et il sourit.

Il avait sourit.

Certes, pas un énorme sourire dont elle avait la recette, mais un petit sourire qui avait réussi à illuminé son visage. Il n'en avait pas besoin de toute façon, de ces sourires de 10 km. Celui qu'il venait de faire lui allait à merveille, et Hilaire ne put s'empêcher de sourire en retour. Un grand sourire plein de joie, dévoilant tout de la joie qu'elle ressentait. Elle n'avait jamais réussi à cacher ses émotions en fait...

Puis sa phrase parvint à son cerveau, et elle se sentit rougir. Il avait peut-être raison. Quand elle était petite, tout les autres enfants n'arretaient pas de se moquer de ses cheveux. Et à cette époque, où elle était encore naïve et innocente, elle ne voulait blesser personne et se contentait de sourire. Mais ça la blessait profondément à chaque fois, cette couleur de cheveux faisait d'elle un véritable sujet de moquerie et elle se sentait de plus en plus exclue.

Un jour, sa mère l'avait vu pleurer, et lui avait demander ce qui n'allait pas. Quand Hikari lui avait raconté ce qu'elle avaitsur le coeur, sa mmère l'avait prit dans ses bras et lui avait adressé un de ses sourires angélique. Ceux qui ne manquaient jamais de faire gonfler le petit coeur d'Hikari de joie et d'amour. Elle lui avait dit calmement et avec douceur:

"Tes cheveux sont le reflet de ton coeur mon ange, une petite fille pleine de joie et d'optimise, mais toujours aussi fragile et delicate qu'une rose."

Hikari avait été indignée à ce moment là, elle voulait être un vrai chevalier elle ! Pas une princesse ! Pourtant, même quand elle courut dans le jardin avec les jours rouges et suivit par le rire mélodieux de sa mère, elle sourit tout de même, maintenant secrètement fière de ses cheveux.

Elle leva les yeux vers Neal, et lui sourit doucement, tendrement.

"Merci Neal... "

Elle observa ses yeux, et hocha la tête, sûre de ce qu'elle avait vu.

"Le bleu, mélangé à ton gris, forme une jolie couleur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Lun 5 Jan - 17:42

Son sourire était tellement grand qu'on aurait dit qu'il allait couper son visage en deux. Il était beau et tellement vivant. Il aurait aimé qu'elle ne s'en débarrasse plus. Sa joie aurait pu inonder une ville.

Et ensuite, après un certain temps de réflexion, elle sembla perdu dans ses pensées, dans ses souvenirs. Beaucoup de gens vivaient dans leurs souvenirs, dans une antique gloire, dans une ancienne pauvreté, dans des sourires usés... Mais peu pensait au futur. Qui pourrait prévoir leur chute de leur piédestal, la détérioration de leur santé, le démantèlement de leurs rêves... Les souvenirs pouvais aussi bien faire notre bonheur que précipiter notre chute. Et pourtant certains étaient si beaux, tellement nostalgique qu'on aurait voulu les revivre. Encore et encore.

Son souvenirs semblait être heureux vu le jolie sourire qu'elle lui offrit.

"Merci Neal... "

Il sût qu'il avait bien répondu et aurait pu en rougir s'il n'avait pas été tellement... lui.

"Le bleu, mélangé à ton gris, forme une jolie couleur."

Il ne comprit pas au début. Du bleu ? Il n'y avait pas de bleu chez lui. Mais ensuite la réponse s'imposa à lui. Ses yeux. Ses yeux étaient bleus. Peu de personne savaient qu'il avait les yeux bleus, les autres se bornaient à dire qu'il était gris. Mais il avait bien les yeux bleus. Un bleu claire, plutôt terne qui passait souvent pour un gris claire.

Il n'aimait pas ses yeux, ils paraissaient sans vie.

Et même si la plupart du temps il s'en fichait carrément de ressemblait à un être à moitié mort, ses yeux étaient la preuve matériel qu'il était un mort-vivant. Alors la plupart du temps, il éviter les miroirs. Les glaces d'un bâtiment, là où les gens s'éternisaient pour se voir, lui les fuyaient et baissait les yeux.

Il devait sans doute avoir un problème.

"Et pourtant tu vois je n'aime pas la nuance qu'elle prend."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs

Revenir en haut Aller en bas

Une petite balade dans les souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gyangu no tatakai :: 
Le flood
 :: Archives
-