Gyangu no tatakai
Refonte du forum en cour, beaucoup de changement dans les jours à venir, MP Reiga ou Shion pour plus d'informations si nécessaire ! /o/


Forum RPG à thème contemporain. Y/Y/H autorisé. NC-16
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une petite balade dans les souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Une petite balade dans les souvenirs Ven 13 Juin - 20:56

Les mains jointes derrière le dos et un air pensif sur le visage, Hikari s'assit sur le terrain de football, des souvenirs remontant à la surface. Grand frère aimait beaucoup le football. Il adorait ça même. Il n'arrêtait pas d'en parler, au collège, aux repas de familles, à qui voulait l'entendre. C'était sa passion, une chose sur laquelle il avait basé son avenir et à quoi il ne renoncerait pour rien au monde. Et pourquoi renoncer ? Grand frère était exceptionnellement doué au foot, rivalisant même avec les joueurs professionnels. La seule chose qui les séparait, c'était l'âge. Grand frère avait le talent pour entrer à Kikyuu, et ce n'était surement pas l'argent qui manquait.

Quel dommage qu'un accident fatal lui soit arrivé aux pieds, pensa la jeune fille tranquillement.

Ce garçon, malgré sa gentillesse et son apparente sympathie, ne savait pas se mêler de ses propres affaires. Il cherchait, creusait, faisait du chantage, jusqu'à ce qu'il puisse percer le secret qu'il cherchait tant à dévoiler au grand monde. Et malheureusement, Hikari avait été assez naïve pour se faire avoir... Mais il ne savait pas avec qui il avait affaire, et il n'avait jamais sut qu'à force de tourner autour de la flamme, on risquerait de se brûler. Il l'avait apprit à ses dépens, et ne pouvait même pas piper un mot, trop effrayé par ce bref ennemi dont il n'avait put apercevoir que la façade. Et c'était bien assez, pour le remettre à sa place.

Et détruire ses rêves en passant.

Levant les yeux vers le ciel bleu, elle bailla, et s'assit près de la barrière, des souvenirs et des plans pour le futur se mélangeant en une douce cacophonie qui la berça vers le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Sam 14 Juin - 17:15

Une main dans la poche de son jean noir, une cigarette glissé dans l'autre, Neal s'ennuyait. Après avoir finit le livre qu'il avait commencé il y a peu -qui était d'ailleurs décevant- il n'avait pas pu en trouvé un nouveau et les cours -ennuyants- n'arrangeaient rien à sa morosité.

Sans vraiment regarder où il allait, perdu dans son ruminement de pensées dérangeantes, il arriva près du terrain de football. Du foot, sérieusement ? Ça lui rappelait vaguement une bagarre passé pendant sa période "je-m'en-fous-de-tout-de-toute-façon-j'emmerde-le-monde". Il décida tout de même de rester, de toute façon il était trop fatigué pour continuer de marcher. Il ne lui rester plus qu'à trouver un endroit calme pour admirer ce qu'il rester de cette nature trop abîmée par les humains. Un petit moment pour philosophé de temps en temps ne tuait personne, non ?

Ses bottes en marchand faisaient craquer les branches tombés des arbres à proximité des barrières qui délimitaient le terrain. Plusieurs arbres avaient dû être arrachés pour laisser de la place à ce terrain de foot. C'était stupide. Le sport ? Il n'en faisait pas au lycée, préférant plutôt en faire en forêt ou dans un autre endroit calme. Il pouvait toujours saccager le terrain plus tard ? Ce ne serait pas la première fois qu'il faisait ça dans un excès de rage. Il s'approcha des barrières pour passer par dessus -sans beaucoup de détermination de tout détruire, il était trop fatigué-.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Sam 14 Juin - 18:04

Des bruits de pas résonnèrent dans la tête de la jeune fille, mais elle les chassa, essayant de replonger dans ce sommeil sans rêves. Après tout, ce n'était pas la première fois que quelque morceaux des souvenirs du passé venaient la hanter, comme s'ils étaient réellement présents. Des personnes qui discutaient, des rires -plaisants ou non-, des odeurs, et mêmes des touchers. Mais à chaque fois, le souvenir s'évaporait, pour en laisser place à un autre, ou simplement au vide. Mais cette fois ci, le bruit ne voulait pas s'en aller. Au contraire, il devenait plus fort, et plus réel. Puis des craquements, peut-être un objet se brisant ou une personne marchant sur des feuilles ou des branches.

Elle fronça les sourcils dans son sommeil. Pourquoi les bruits ne s'arrêtaient-ils pas ? Pourquoi devenaient-ils de plus en plus forts ? Elle ouvrit les yeux à demi, irritée, et remarqua avec surprise que les bruits ne c'étaient pas arrêté. Pourtant, c'était désert par ici, presque personne ne c'était approché du terrain de foot depuis le début de l'année. Pourtant, il devait bien y avoir une raison pour laquelle ils détruisaient la nature pour agrandir cette chose insignifiante non ?

Enregistrant cette question dans un coin de sa tête, elle constata avec irritation que le sommeil s'était définitivement fait la mal. Et dire qu'elle venait de sortir de deux nuits blanches, le sommeil avait finalement décidé de la gracier de sa présence. Mais nooon, il a fallu qu'il se fasse la mal au moindre dérangement. Son habituel patience commençait déjà à s'effriter, et elle ne savait pas si elle allait être aussi agréable qu'habituellement. Surtout envers la personne responsable des fameux bruits.

Elle sentit des mouvements non loin d'elle et regarda discrètement son entourage. Le large terrain ,les arbres, les barrières et-

...Quelqu'un qui franchissait la barrière ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Sam 14 Juin - 18:51

Après avoir sauté habilement la barrière -ce qui ne lui demanda pas un grand effort-, Neal prit un brève bouffé de cigarette et donna un léger coup dessus pour enlever la cendre, puisqu'ils se permettaient de détruire la nature pour pouvoir courir derrière un ballon il avait bien le droit d'utiliser cette endroit comme cendrier non ?

L'endroit avait l'air désert. Tant mieux, il ne serait pas dérangé. Il jeta nonchalamment sont sac, pendant encore sur son épaule gauche. Il se rappela des brefs recommandation de sa mère sur le fait d'avoir une scoliose ou un autre problème de dos mais chassa ses pensées, ça ne le tuerai pas après tout. Les cigarettes n'avaient pas encore eu sa peau non plu.

Il se laissa tomber à côté de son sac et s'apprêta à reprendre une bouffé de sa machine à tuer portable quand une chose l'interpella.
Qu'est-ce que venait foutre un immense truc rose ici ?
Se disant que ce devait être un truc que quelqu'un avait oublié il ne s'attarda pas dessus et ouvrit son sac pour en ressortir son cahier fourre-tout. Un cahier plutôt banal avec une couverture en cuire noir. Il sortit aussi un stylo et commença à gribouiller dessus. Hope une autre bouffé. Quand avait-il commencé à fumer ?

Une légère brise souffla et il ferma ses yeux, appréciant la sensation du vent sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Sam 14 Juin - 19:56

Hikari observa les actions de l'inconnu avec les sourcils froncés. Ce gars n'avait pas l'air de respecter la nature. Était-il comme les autres idiots qui avaient massacré le vert qui était là avant le terrain de foot ? Peut-être qu'elle exagérait. Sûrement même. Mais elle aimait la nature, et la respectait. Ce gars, même s'il ne voulait pas de mal avec cette détestable cigarette (sérieusement ? Fumer ? C't'idiot allait mourir jeune.) avait tout de même fait un geste ... un geste ... un geste méchant envers la nature. Oui bon, peut-être pas vraiment méchant, mais tout de même.

Elle resta dans sa position assise, mais se redressa légèrement, totalement réveillée cette fois ci. Et irritée aussi. Tout ça à cause d'un idiot et de sa cigarette. La jeune fille n'avait jamais aimé la cigarette, trop de mauvais souvenirs, trop de sous-entendus derrière ce bâton à cancer... juste trop de stupidité.

Posant la tête sur le grillage derrière elle, ses yeux se plissèrent pour voir ce que faisait l'autre. Elle laissa échapper un soupir de soulagement quand elle le vit sortir simplement un cahier de son sac, et quand il se mit à dessiner. Il allait sûrement se tuer avec ces cigarettes, mais au moins il n'allait pas faire plus de dégâts à la nature. Et puis, dessiner ou écrire, c'était bien.

En plus, il ne faisait pas de bruits. Chose difficile à trouver chez les jeunes d'aujourd'hui. Pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Sam 14 Juin - 20:55

Neal écrivait. Ouais il écrivain souvent, quand s'était exactement éveillé cette passion ? En même temps que sa passion pour les livres ? Mais c'était quand ? Il ne se s'avait plus, ses souvenirs devenaient flous. Un souvenir lui revint, en même temps qu'une agréable sensation nostalgique. Des livres. Partout. Une librairie, une bibliothèque ? Des murs usés par le temps, de vieux livres à la reluire abîmée, des étagères encore et encore, remplis de livres.

Une sensation de familiarité.

Un visage.

Un sourire.

Et la réalité. Comme une grande claque à un somnambule. Il s'était arrêté de d'écrire, en transe. Les souvenirs qui reviennent, toujours. Les plus dérangeant sont ceux qu'on veut à tout prix oublier. Ceux qui revienne sans cesse, hantant les nuits, réveillant les cauchemars, éveillant les sensations.

Il referma son cahier, le sentiment de bien être encore présent dans sa poitrine. Ça faisait longtemps qu'il n'avait plus ressentit autre chose que de l'ennuie. Même grâce à un souvenir. Il continua de fumer. Encore et encore. Bouffée après bouffée. Crachant sa fumer blanche au monde. Fumant. Encore, toujours. Fumant pourquoi déjà ? Se rebeller ? Pour paraître cool ? Ou pour crever plus vite ?

Il remarqua un léger mouvement du truc rose. Il fixa la "chose" un moment et dans un excès de courage qu'il ne pensait pas posséder il se leva pour aller vérifier que ce ne soit rien.

Au pire des cas que risquait-il ? De crever ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Sam 14 Juin - 21:19

Les yeux levés vers le ciel maintenant noir de la nuit, elle fixa la pleine lune avec mélancolie. La lune devait se sentir bien seule là haut. Elle brillait, beaucoup plus que le soleil selon Hikari, mais sa solitude devait être tout aussi incroyable. Beaucoup de personne favorisaient le soleil, et bien peu s'intéressaient à la jolie lune. Lune si élégante, blanche et brillante avec mystère. Avec la lune, elle ne se sentait jamais seule. Dans les moments où elles sentaient qu'elle allait craquer, elle attendait patiemment la nuit, et observait la lune pendant des heures.

Un sourire étira son visage, et elle sera sa peluche schizophrène contre elle, heureuse que le côté doux et angélique était favorisé ces dernières années. Elle ne voulait pas retomber dans la tristesse, le mensonge, et le désespoir.

Le désespoir.

Prenant une grande inspiration, elle refixa son regard et ses pensées sur la lune, et nota avec joie que les réconfortant bras du sommeil venaient la prendre. Elle attendit, patiemment, et ferma les yeux.

Puis un bruit. Et encore un autre. Des bruits de pas.

Ces maudits bruits de pas.

Le sommeil l'ayant encore échapper, elle sentit son irritation précédente revenir en puissance, et avec elle, la frustration des deux derniers jours à rester clouée par le passé et ne pas pouvoir s'échapper dans le théâtre ou dans le sommeil.

La jeune fille serra vicieusement son Monokuna avec une main et leva les yeux vers la source de son irritation. Le gars de tout à l'heure. Celui qui allait bientôt mourir du cancer.

Enfin, peut-être pas tout de suite, mais voilà quoi.

Peut-être qu'elle allait le tuer plus tôt que la cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Lun 30 Juin - 18:26

Neal avança. Lentement. Pas par peur ou autre chose du genre non, juste par ennuie. Combien de temps s'était écoulé depuis la dernière fois qu'il n'avait ressentit un autre sentiment que l'ennuie ? Ce seul sentiment, l'entourant constamment. Le serrant tellement qu'il en suffoquerait presque. L'ennuie. Un mot, deux syllabe. Ça te bouffait de l'intérieur, jours après jours, heures après heures. C'était soit l'ennuie, soit ne rien ressentir du tout. Il avait fais l'expérience. C'était sans doute cent fois pire. Parce que ne rien ressentir laissait juste un vide. Un grand vide grandissant, emportant tout jusqu'aux seuls souvenirs heureux qu'il conservait. Oui, il préférait l'ennuie.
Il avançait toujours, ce truc rose l'intriguait presque. Presque. Il sortit son téléphone et ses écouteurs et en mis un, laissant l'autre se balancer au rythme de sa marche. Cardiac Arrest de Bad suns commença. C'est sur sa mélodie qu'il continua sa marche, fredonnant doucement les paroles.
I'll try my best
How much do I invest ?

Il arrivait presque à la chose rose. Il s'arrêta juste devant. Après quelques secondes il s'accroupit et regarda derrière la barrière.
Des cheveux. Un visage. Une fille.
My cardiac arrest
High voltage in her lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Mar 1 Juil - 13:46

Idiot idiot idiot je vais le tuer, non, c'est trop gentil. Je vais le ... le ... tortuer. Oui, ça sonnait bien ça, lui faire avaler ses cigarettes qu'il aimait tant, et le cahier aussi tant qu'on y était, et pourquoi pas-

Hikari cligna des yeux, s'arrêtant brusquement dans ses pensées, puis elle soupira. Okay, c'était peut-être un peu trop. Mais ! Le sommeil était sacré chez les insomniaques de son genre, et l'autre gars chelou -Oui, bon, il n'était peut-être pas tellement bizarre- venait la déranger dans ce petit coin de paradis. Ses lèvres formèrent une fine ligne et elle fit de son mieux pour garder son calme, récitant des formules apprises par cœur pour regagner le contrôle de soit et éloigner toute forme de pensées négatives.

Pain, sadness go away ~ I don't want to see your ugly face again ! Anger, wrath what do you want ? Don't you see that I don't need you ? Ire, Displeasure don't come anymore, I will do my best and promise to be a good girl...

Chantonnant ces familières phrases dans sa tête, elle ferma les yeux, et une fois calmée, s'arrêta et écouta les bruits autour d'elle. Les bruits de pas s'approchèrent, et avec eux, de la musique.

Tiens donc.

I'll try my best
How much do I invest ?


N'entendant maintenant que la musique et quelque paroles fredonnées ne venant définitivement pas du portable, elle ouvrit les yeux, et tomba nez à nez avec le sujet de son irritation.

My cardiac arrest
High voltage in her lips


Un garçon. Brun. Et avec le visage de celui qui était ennuyé du monde. Comme si plus rien ne l'intéressait.

This little shit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Mar 8 Juil - 18:59

La musique continua de se jouer mais Neal n'y prêtait plus vraiment d'attention, celle-ci dirigé vers la chose -qui s'avérait être une fille- qui l'intriguait. Ses cheveux rose -horrible couleur selon lui- étaient ramenés en deux couettes épaisses légèrement désordonné à force de rester allongé ici. Près d'elle, une sorte de peluche en forme d'ours plutôt étrange à deux visages était posée. Son visage trahissait sans mal une colère dont il ne voulait pas spécialement connaître la cause. Qui était-elle mis à part une parfaite inconnue ? Pourquoi se mêlerait-il de ce qui ne le regardait pas ? Il n'aimait pas paraître curieux.

On dit que la première impression est toujours la bonne mais il était contre à peut près toutes les conneries qu'imposait la société sans doute était-ce par rébellion, révolte. Il ne voulait pas entrer dans les normes, être comme tout les autres crétins. Non, il ne voulait pas être classé dans une des catégories de la société. Et pourtant il en était déjà dans une, catégorie "déchets" ou encore "rebelles" et s'était énervant.

Il continua de fixer la fille sans vraiment d'expression. Que devait-il faire ? Que devait-il dire ? Il n'était pas doué avec les paroles. Ni avec les gestes en faite. Un "Salut" aurait fait beaucoup trop banal. Lui sourire était hors de question.

Et parmi toutes les choses qu'il pouvait faire ou pouvait dire il choisit de le faire à sa manière. Il n'était pas bon avec les gens de toutes façon.

Prenant une nouvelle bouffé de cigarette, il sortit son paquet et le tendit légèrement parlant de son habituelle voix monocorde.

" T'en veux une ? "

La première impression marquait le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Sam 12 Juil - 13:21

Calme. Il fallait qu'elle reste calme. Elle ne devait pas se mettre en colère, c'était une colère irrationnelle, et ça n'allait pas être jolie si elle pétait un plomb.Donc elle devait se calmer.

Mais bon sang que c'était dur.

Levant légèrement la tête pour mieux l'observer, elle se demanda qu'est ce qui pouvait bien se passer dans la tête de ce garçon. Comme elle l'avait remarqué quelque secondes plus tôt, il ne semblait pas porter ses émotions sur son visage -contrairement à elle- et qu'importe à quel point elle cherchait, elle se heurtait à un masque blanc.
Son regard se ramena sur la cigarette qu'il avait à la bouche quand elle le vit prendre une bouffée, et son sourcil gauche tiqua légèrement.

Quand il lui tendit le paquet, elle crut que c'était une blague. Mais la seconde d'après, il ouvrit la bouche, et sa voix était aussi impassible que son visage.

" T'en veux une ? "

Elle fronça immédiatement les sourcils. Il ... lui proposait de ... fumer ? Elle leva des yeux légèrement écarquillés par l'incrédulité sur le paquet de cigarette, mais détourna le visage juste après. Bien-sûr, il ne pouvait pas entendre les pensées haineuses qu'elle avait eu sur la cigarette depuis tout à l'heure, et lui en proposer une n'était pas méchant, c'était même ... sympa.

Hikari n'était pas du genre à ranger les gens dans des boites, parce qu'elle savait pertinemment que le monde ne marchait pas comme ça, et que ceux qui le faisait finissaient toujours par s'en mordre les doigts. Non, elle préférait noter chaque choses sur les personnes avec qui elle avait un quelconque contact social, et en dresser un portrait au fil du temps.

Mais c'était sacrément dur de faire ça quand on manquait de sommeil et qu'une des choses qu'on détestait le plus nous était présenté, presque candidement. Elle allait ... essayer de faire une effort.

Elle fit de son mieux pour lui répondre d'une voix paisible, mais ce n'était absolument pas sa faute si quelque traces d'irritation s'y trouvaient. Peut-être qu'il allait s'en allé après ça.

" Non. Merci. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Sam 12 Juil - 18:57

L'observant en attendant une réponse Neal pouvait voir sans mal l'énervement sur le visage de la jeune fille. Lui proposer cette cigarette n'était sans doute pas une bonne idée hein. Demander ça n'était pas par gentillesse, ni par méchanceté en faite. C'était en faite juste parce qu'il n'avait pas vraiment idée de quoi dire pour un premier sujet de conversation.

" Non. Merci.

Son ton était forcé, essayant tant bien de mal de cacher son irritation sans grande réussite. En étant une personne au visage impassible Neal pouvait avec surprise arriver à lire dans les gens facilement. Cette fille était un livre ouvert, ses émotions se voyait sans difficulté, il devina qu'elle affichait facilement ses émotions, peut être les ressentait-elle même avec plus d'intensité que la plupart des gens. Il n'imaginait pas quand elle était en colère. Et pourtant, il eu envie de l'a voir s'énerver. Ça pourrait être... Intéressant.

En temps normal, Neal se serait contenté de sa réponse d'un hochement de tête puis aurait tourné les talons, il s'était transformé en quelqu'un de calme et avait vraiment changé cette dernière année. Arrêter de se battre avait laissé un vide. Donner et recevoir pour rendre encore plus fort. Ces actions avaient peuplé sa vie pendant plusieurs année. Il n'oubliait pas le plaisir qui l'habitait pendant ses bagarres, il n'oubliait pas la sensation qu'il éprouvait. Une sensation de bien-être. Il se sentait vivant.

Mais il ne pouvait pas. Il ne pouvait plus. Seulement l'envie était trop forte. Aujourd'hui il se sentait d'humeur horriblement joueuse, on ne peut pas entièrement changé complètement hein, les mauvaises habitudes on la vit dur. En plus le regard que cette fille lui avait jeter, la haine pur qu'il lisait dans ses yeux quand elle avait vu ses cigarettes. Non, il ne pouvait décidément pas résister.

Aspirant une nouvelle bouffé il rapprocha son visage du sien jusqu'à ce que seul quelques centimètre ne les sépare et souffla sa fumé sur son visage, la parfumant à la douce odeur de tabac que renfermait ce petit bâton qui le tuerai sans doute un jour.

" Tu es sûre ? "

Il parla d'un voix extrêmement provocatrice ce qui jura avec le sourire innocent qu'il lui envoya.

Il se surprit a être curieux vis à vis de sa réaction. Il attendait de la voir s'énerver avec... Impatience.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Mer 16 Juil - 16:59

Pourquoi ne partait-il donc pas ? Il aurait dû s'en allé, tourner les talons face à sa réponse clairement negative. Mais il était là, le visage impassible mais semblant curieux. Sa satané cigarette toujours dans sa bouche.

Hikari aurait voulu qu'il s'éttoufe avec, là, tout de suite.

Elle se tapa la tête contre un mur mentalement, ayant laisser filtrer cet inhabituel colère encore une fois. Elle commençait vraiment à perdre le contrôle, et elle n'aimait franchement pas ça. Hikari en colère n'était pas gentile, elle n'était pas douce, elle était constament coléreuse et insultait tout et n'importe qui.

C'est pourquoi quand cet idiot se rapprocha de son visage, elle sut que c'était franchement une mauvaise idée d'être restée là en manquant de sommeil, parce qu'elle sentait son côté antisocial remonter à la surface à la proximité de l'autre.

Et soudainement, elle fut envelopée de cette odeur détestable. Tout autour d'elle, cette odeur acre -détestable, dégoûtante, malveillante , cette atmosphere saturée par la fumée. Et cette couleur.

Le gris.

Hikari détestait le gris. Entre le noir et le blanc, hesitant vers l'un ou l'autre, mélange arbhorant de deux extremités si parfaits, couleur de l'hésitance, du doute ... C'était juste moche. Et ... Et ... Et tout ça autour d'elle, envahissant ces cinq sens, et accompagné par ... par cet idiot -comment osait-il ?!- qui lui souriait d'un air innocent, sa voix teinté de curiosité mais aussi d'autre chose.

Hikari connaissait cet autre chose, et ça lui donnait juste envie de lui aracher la tête. Pour qu'il ne sourit plus ainsi, pour que ses yeux ne soient plus capable d'être envahis de ce sadisme, et qu'il ne soit plus capable de fumer ce baton poisonné qu'il semblait tant aimer.

Elle fronça les sourcils, n'essayant même plus de cacher sa colère, et ses yeux laissèrent libre arbitre à la rage en elle, changeant soudainement en un bleu tempête amené par la haine. Ses lèvres formèrent une fine ligne et elle les mordit jusqu'au sang en essayant vainement de tempérer sa colère.

Quand elle ouvrit la bouche, sa voix avait prise ce ton grave et noir qu'elle détestait tant, mais qu'elle ne pouvait retenir à cet instant là.

"Absolument. Si tu veux crever, crève tout seul."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Sam 16 Aoû - 16:22

Cette fille avait clairement envie de lui trancher la gorge et de lui faire boire son propre sang en le mélangeant avec ses clopes pour l'étouffer (si il ne mourrait pas d'abord de sa gorge coupé évidemment). Entre le moment où il lui avait poser la question si aimablement et celui où elle répondit il observa sa réaction. Du moment où sa fumer l'entoura à celui où elle rentra dans ses poumons Ô combien saints en comparaison aux siens qui se détruisaient au fur et à mesure qu'il enchaînait ses cigarettes.

D'habitude il lui donnait d'autres noms à son bâton de cigarette, déviant la réalité en jouant avec de doux mots. Bâtons-de-plaisir. Machin-qu'il-pouvait-fumer-pour-énerver-cette-foutu-société. Ça lui rappeler un poème de Keats, un taré qui parlais à un rossignol.

---- plus d’une fois
J’ai été presque amoureux de la Mort,
Et dans mes poèmes je lui ai donné de doux noms,
Pour qu’elle emporte dans l’air mon souffle apaisé


Bon OK, il ne pensait pas que John Keats était un taré mais la plupart des gamins qu'il avait dans sa classe le pensait et-. Depuis quand se souciait-il de l'opinion des autres ? Il fronça légèrement les sourcils mais aussi vite que le léger plis sur son front apparu, il disparut. La fille était toujours là, ce n'était pas le moment pour penser à ces idiots. Il avait lu ce poème y a quelques années et cette strophe l'avait marqué oui.

"Absolument. Si tu veux crever, crève tout seul."

Sa réponse le fit presque rire. Un rire hystérique se bloquait dans sa gorge mais il le retient, plongeant plutôt ses yeux inexpressif dans ceux plein de haine de cette fille à la couleur de cheveux bizarre.

Fumer tue. Qu'elle disait cette phrase sur ses paquets de clope. Il ne voyait pas l'intérêt de la mettre dessus. Comme si le mec qui allait acheter un paquet et lire ces deux mots insignifiants écrit dessus allait tout à coup avoir la révélation de sa vie et jeter le paquets avec ce qu'il contenait à la poubelle pour se reconvertir comme saint pour faire du bénévolat et aider les malades en ne touchant plus jamais une cigarette de sa vie.

C'était stupide.

Fumer était stupide.

Il était contiens que ces stupides bâtons de nicotine allait avoir sa peau un jour ou l'autre. Peut être qu'il avait raison Keats, il leur donnait de doux surnoms en redoutant quelque peu le jour où les cigarettes aurait fait une nouvelle victime alors qu'il était en train d'en fumer une et que sa fumer grise l'aurait étrangler.

Dans le noir, j’écoute ; oui, plus d’une fois
J’ai été presque amoureux de la Mort,
Et dans mes poèmes je lui ai donné de doux noms,
Pour qu’elle emporte dans l’air mon souffle apaisé ;
à présent, plus que jamais, mourir semble une joie,
Oh, cesser d’être - sans souffrir - à Minuit,
Au moment où tu répands ton âme
Dans la même extase !
Et tu continuerais à chanter à mes oreilles vaines
Ton haut Requiem à ma poussière.


"Beaucoup trop de gens voudrait me voir crever, en commençant par ces mêmes tubes que je fume."

Si Keats était fou à parler à un rossignol, il l'était tout autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Dim 19 Oct - 19:57

Hikari ne savait pas quelle allait être la réaction de l'autre - à vrai dire elle s'en fichait comme pas possible -, peut-être la peur ? Le dégoût ? La colère ? C'était le genre de réaction qu'avaient les gens normaux après tout.

Ce mec avait l'air d'être tout sauf normal, mais elle n'avait droit à aucun commentaire sur ça, elle l'était bien plus.

Quoiqu'il en soit, si sa réaction ne lui plaisait pas, elle allait le tabasser, au diable les conséquences. Oui, il l'avait cherché après tout.
Il a été plutôt aimable au début..., lui murmura cet abrutie appelée 'Raison', et comme d'habitude elle était dans le vrai. Mais Hikari n'avait jamais, ou très rarement écouté sa raison, et elle ne comptait pas commencer maintenant !

Son visage resta sombre, figé dans cette expression glaciale qui avait réussi jusqu'à présent à faire fuir les plus durs - idiots - du reste de la population. Elle était en colère, mais aussi curieuse, face à ce garçon un peu beaucoup étrange qui semblait posséder en lui une forme particulière de sadisme. Une infime palette d'expression défila sur son visage, partant aussi vite qu'elle était venue.

Et puis, il sembla étouffer quelque chose dans sa gorge, les coins de sa bouche s'étirant légèrement.
Peut-être qu'il était en train de mourir ... ? Pensa Hikari avec espoir.
Mais cette pensée fut vite effacée, quand il plongea ses yeux étrangement vides dans les siens. Elle faillit reculer, face à ce regard. Toute les émotions de la haine à l'amour, elle connaissait, et savait les exprimer mieux que personne. Mais le vide ? L'inexpression ? Elle ne connaissait pas.

"Beaucoup trop de gens voudrait me voir crever, en commençant par ces mêmes tubes que je fume."

Ses sourcils se haussèrent, et elle le regarda d'un air étrange. Décidément, ce mec était vraiment bizarre. Il voulait mourir ou pas ? Parce qu'Hikari pouvait l'aider hein.
Mais là, sa curiosité avait été piquée. Et quand elle sera satisfaite, elle le tuera enfin.

"Tu veux crever ou pas ?"

Crap. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle voulait dire, et c'était sortit plus durement qu'elle ne l'aurait voulue.
Elle haussa mentalement les épaules. S'il le prenait mal, tant pis pour lui, elle le tuerait quand même

Arrête de vouloir tuer les gens !, murmura Raison une nouvelle fois. Mais comme d'habitude, elle sera i-gno-rée. ♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Lun 20 Oct - 9:49

Cette fille était tellement étrange. Trop expressive, trop agressive, trop rose, trop en bonne santé... En un mot, trop vivante. Et ça, s'était vraiment exaspérant. Elle voulait le frapper ? Grand bien lui fasse. Elle voulait l'étouffer avec son paquet de cigarette ? Formidable, ça ferrait un con en moins sur terre. Mais franchement elle lui donnait aussi des envies de taper. Avec sa façon d'être si vivante.

En un sens ce n'était pas juste. Elle était là, à profiter de la vie alors que lui voulait juste la finir. Il en aurait donné des paquets de clope pour avoir le quart de son innocence. Où retourner à l'époque où il en avait une. Et la vie n'est pas juste.

"Tu veux crever ou pas ?"

Si il voulait crever ? Étrange question. Venant d'une étrange fille.

Il ne s'était jamais vraiment posé la question. Étonnant hein, un mec qui pense à la mort tous les jours, pas foutu de s'être questionné sur la sienne. Crever ou ne pas crever - non il ne rajouterait pas la suite en faisant un remake de Roméo et Juliette -. Mais crever, c'est pour les animaux. Et peut-être qu'il en est un.

Il regarde la fille longuement. La détaillant un peu plus. Elle est petite. Mais pour une étrange raison il ne lui dit pas. Et pour une autre étrange raison il n'a pas envie de la taquiner. Peut-être est-ce signe que la cigarette à finalement atteint son cerveaux.
Il se demande comment elle est arrivée là. Pourquoi. Et finalement il décide qu'il s'en fiche. De toute façon tout ça importait peu. Cette discussion importait peu. Pas comme si tout ça allait briser l'équilibre de l'Univers.

C'était juste une discussion entre un mort et une fille au cheveux rose.

Alors après tout, qui s'en souciait ?

Tu as de jolies yeux.

Il ne sais pas pourquoi il a dit ça. Et finalement il décide qu'il s'en fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Lun 20 Oct - 12:44

Décidément, ce visage impassible était incroyablement agaçant. Pourquoi ne pouvait-il pas craquer une petite émotion ? Un petit quelque chose qui montrerait qu'il en éprouvait, des sentiments, ou qu'il était vivant...

Mais peut-être ne l'était-il pas ?

C'était possible, après tout. Combien de fois avaient-elle passé, sans faire attention, des gens qui avançaient sans avoir où aller ? Ces sourires si faux qu'ils mettaient ceux de Sai en honte ? Ces personnes qui vivaient alors qu'elles étaient mortes à l'intérieur ?

Un frisson lui monta le long du dos.
Comment faisaient-ils ? Vivre sans vivre, vivre sans ressentir ? Ce n'était pas une vie, ce n'était... rien. Rien du tout. Le vide. Une existence sans but et inutile. C'était assez révoltant, en fait, de voir tant de vies gâchées.

Ce garçon, mort-vivant, la révoltait. La vie avait été crée pour être vécue, alors il fallait la vivre. Et non attendre la mort.

Ah-ha ! Maintenant, elle savait qu'il réfléchissait ! Mais... Pourquoi sur cette question là ? N'était-ce donc pas évident pour lui ? Parce que tout de même, ceux qui fumaient devaient bien avoir quelque tendances suicidaires non ? Mais pourtant, il ne semblait pas avoir la réponse à sa question... Ça la rendait encore plus curieuse.

Tu as de jolies yeux.

... Quoi ?

Elle regarda discrètement de droit à gauche, au cas où il le disait à une autre personne ayant apparu de nul part. Mais elle ne vit rien. Il venait vraiment de lui dire qu'elle avait de jolies yeux.

Le choque, la confusion, puis l'incompréhension l'envahirent. Mais finalement, un petit sourire étira ses lèvres, et elle finit par éclater de rire, son visage s'illuminant immédiatement.

Alors ça, c'était une façon de détourner un sujet.
Elle le regarda, un grand sourire toujours présent sur son visage et ses yeux brillants d'amusement.

"Merci, monsieur le mort-vivant, je te retourne le compliment."

Je suppose qu'il comble son manque de sentiments par les faire éprouver aux autres, hum ?

...

J'ai toujours une petite envie de le tuer.
J'en ai marre d'être coincée dans ton esprit., murmura Raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Lun 20 Oct - 16:56

Et ça y est, il regrettait de l'avoir dit. Ses yeux s'était animé (peut-être plus qu'ils ne l'étaient déjà) et un rire mélodieux était sortie de sa gorge blanche. On aurait eu envie de la lui briser. Passer ses doigts autour de son cou et serrer jusqu'à l'asphyxie de cette fille au cheveux rose. Et à la gorge blanche.

Sa réaction était exagérée, ce n'était rien qu'un compliment. Un des seuls qu'il n'ait jamais dit à quelqu'un.

C'est vrai qu'elle avait de jolies yeux. Bleu. Bleu comme le ciel dégagé. Bleu comme la mer apaisé. Bleu comme l'encre qu'il utilisait dans ses cours de français. Bleu comme son sac avant qu'il ne soit jeté à la poubelle et remplit de détritus. Bleu comme les livres empilés sur des étagères et des étagères à la librairie qu'il fréquentait.

Elle avait les yeux bleus.

"Merci, monsieur le mort-vivant, je te retourne le compliment."

Sa voix gardait encore des trace de son rire de quelques minutes plus tôt.

"Merci, madame aux cheveux roses. Mais d'habitude quand on appelle quelqu'un "monsieur" on ne le tutoie pas juste après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Lun 20 Oct - 19:24

Heh... Le plus de temps il restait là, le plus Hikari arrivait à discerner - très difficilement - ses pensés. Non, il était toujours aussi impassible, mais il venait de montrer qu'il y avait plusieurs types de masque d'impassibilité. Et en ce moment même, il affichait celui derrière lequel il semblait partagé entre une simple observation et une pensée meurtrière.

Si excitant.

Elle pencha légèrement la tête sur le côté, essayant - sans succès - d'en découvrir encore plus sur les pensés, les mimiques de ce personnage curieux. C'était, en réalité, un véritable défi de comprendre un mort-vivant. Celui qui disait que la mort dévoilait tout plein de choses était un abruti.

Merci, madame aux cheveux roses. Mais d'habitude quand on appelle quelqu'un "monsieur" on ne le tutoie pas juste après.

Son petit sourire s'élargit, et elle contenu tant bien que mal le rire qui voulait s'échapper de sa gorge, optant plutôt de lever la tête vers le ciel, comme s'il lui donnerait toute les réponses à ces questions.

" 'D'habitude' hum ? C'est une expression fort ennuyante, aux connotations et implications tout aussi ennuyeuses..."

Puis elle se rappela du 'madame aux cheveux roses' et elle plissa les yeux. Pourquoi pensaient-ils tous que sa couleur de cheveux était étrange ? C'était aussi commun que des cheveux bruns, ou blond !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Lun 20 Oct - 20:29

Elle semble avoir abandonné son regard féroce qui lui disait "tu ferais mieux de dégager avant que je ne te bouffe". Pourtant dans ses yeux bleus reste toujours une pointe de folie qui crie qu'elle veux le tuer. Son sourire se coince entre un peu de démence et une expression amusé.

Intéressant.

Il y a autre chose dans ses yeux. Dégoût ? Nan. Peur ? Cette fille devait être encore plus effrayante que lui. Elle semble le détailler. Peut-être essait-elle de lire en lui ? D'autres ont essayé, sans grands résultats. Pourtant elle essaie. Pourquoi ? Il s'est parfois demandé pourquoi certaine personne essayer de communiquer. De forcer sa barrière. Ou encore de devenir son ami. C'était stupide. Il n'avait pas d'amis. Et personne ne pouvait savoir à quoi il pensait.

On ne peut rien tirer des morts.

"D'habitude' hum ? C'est une expression fort ennuyante, aux connotations et implications tout aussi ennuyeuses..."

Et il a presque envie de rire. Ou de sourire. Mais il ne fait pas. Cette fille est étrange. Peut-être pas dans le mauvais sens mais étrange tout de même. Il pense que si tout le monde lui ressemblait, il serait envahit de rose et s'en serrait gerbant. De toute façon, le tout le monde est juste une copie de quelqu'un d'autre. Une personne est construite en prenant à une autre une de ses caractéristiques. C'est la société.

Et il a presque envie de rire. Mais il ne le fait pas. Parce que les mort, ça ne sourit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Mar 21 Oct - 22:51

Quand Hikari regarde ce garçon, sans penser à le tuer ou à découvrir le côté vivant de sa mort - quelque chose d'assez perturbant à vrai dire' -, elle ne put s'empêcher de remarquer que malgré l'impression qu'il donnait, malgré que tout son être semblait hurler 'hors-société' ou 'non-vivant', il appartenait tout de même à une partie du commun des mortels.

Il ne croyait pas au changement. Il ne voulait pas de changement. Comme si il s'était fait une idée de la vie, et s'était décidé que c'était la réponse à toute ses questions, sans essayer d'en découvrir plus. En le voyant, on pourrait tout de suite penser à un délinquant, ou alors à un de ses gothiques. Mais était ce le cas ? Oui, non, peut-être. A quoi bon essayer de comprendre, de ne pas cataloguer une personne si celle si c'était déjà faite et résolue que le monde marchait d'une manière et pas de l'autre ?

D'un certain côté, c'était de l'hypocrisie. Hikari avait traversé cette épreuve, et avait finit par découvrir ce que beaucoup ne comprenaient toujours pas. Ils disaient ne pas vouloir être ranger dans des boites, ils étaient amers à l'idée de la société qui les jugeait et s’entêtait à ne penser que d'une façon.

Mais eux ?

Avaient-ils au moins essayé ?

Là était le problème. Beaucoup trop de fois elle avait vu des jeunes, ou plus âgés devenir des morts-vivants, abandonnant sans avoir essayer, alors qu'il y avait tellement de potentiel en eux ! Il y en avait, plus qu'ils ne pourraient jamais le voir, mais pourtant ils le gâchaient.

Et ça, donnait envie à Hikari de tous les buter.

Un petit rictus étira ses lèvres, et ses yeux s'assombrirent encore une fois. Qu'importe ce qu'il arrivera, qu'importe ce que les gens diront de sa folie, et ses violentes sautes d'humeur. Elle ne se résignerait jamais, et continuera encore et encore à rire, à sourire, à être en colère, à éprouver une haine profonde, à aimer, à faire du mal, à donner la vie, à enlever la vie. Elle vivrait. Et qu'importe si on la pensait arrogante, mais elle tirait une sacrée fierté du fait d'avoir survécu aux merdes de la vie et à continuer à vivre, même violemment.

Une lueur féroce éclaira ses yeux, transformés en un bleu métallique.

Yep. She was aggressively living. Vous aimiez ça ? Tant mieux ! Vous n'aimiez pas ça ? Tant pis ! Elle était vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Mer 22 Oct - 17:57

Et la revoilà avec un regard agressif. Que c'en était fatigant. Pourquoi les gens étaient-ils si fatiguant ? Il la regard encore et ses yeux sont voilés par sa rage. Ses yeux bleus lui crient qu'elle est là. Ses yeux crient qu'elle est vivante. Et lui ça le fatigue. Ça le fatigue de la voir vivre.

On dit que les yeux sont le miroir de l'âme. Et lui plus il y pense moins ça lui paraît stupide. Cette fille aime la vie. Ces yeux le disent. Ces yeux le hurlent. Cette fille à l'air de tellement tenir à la vie. Et lui ça le fatigue. Si les yeux sont le miroir de l'âme alors la sienne est aussi vide qu'eux.

Il trouve cette situation tellement étrange. D'un côté il y a la fille qui est vivante. De l'autre il y a le garçon qui est mort. Le contraste est tellement flagrant que c'est risible. Le rose, le noir. Le bleu, le gris. Fille, garçon. Vivant, mort.

Il se revoit alors dans le passé, dans sa chambre, songeant à cette société pourrie. Ces catégories pourries dans lesquels on les plaçait. Et il s'est rebellé. Il a essayé tellement fort de mettre fin à ça. Il s'est battue, encore et encore. Et un jour il s'est rendu compte que ça servait à rien. C'était trop dur. Alors il a arrêté. On ne peut pas aller contre la société. C'est moche mais c'est vrai. La société ça craint. Et le pire, c'est que nous sommes tous la société.

Mais il aime pas se souvenir de ça. Alors la plupart du temps il y pense pas. Mais ils sait qu'il ne peut pas l'oublier. Et il attend. Pour qu'un jour ça s'arrête. Tout ça. L'intimidation contre ceux qui sont différent. La peur qu'on remarque notre différence. L'oubli, de tout les gens normaux qui meurent, parce qu'ils n'étaient pas une star, parce qu'ils n'étaient pas célèbre et aimé. Parce qu'ils étaient juste différents et qu'ils sont morts dans une catastrophe naturel, ou dans un crash, ou qu'ils ont en tout simplement finis eux-même. Parce qu'ils sont juste un victimes parmi tant d'autres alors ils n'en valent pas la peine. C'est triste mais c'est vrai. Et lui ça le dégoûte alors il y pense pas.

Ouais, il est peut-être mort le jour où il a comprit tout ça. Ouais, il donne peut-être l'air d'un mort-vivant. Ouais, il est peut-être pas capable de faire un truc bien dans sa foutu vie. Ouais peut-être qu'il existe juste. Mais, et alors ? Qui s'en soucis ? Il n'est qu'un des victimes parmi tant d'autres de la réalité. Et ça ne le rendait pas unique.

"Neal Evan. Monsieur le mort-vivant."

Ouais peut-être qu'il est insignifiant, mais autant qu'elle sache son nom, peut-être qu'une personne sur terre pourrait s'en souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Jeu 23 Oct - 0:11

Le garçon a l'air soudainement fatigué.

Oh son visage ne trahissait rien, non non non. Mais pourtant, l'air autour de lui, la présence et l'aura qu'il donnait, avaient soudainement changés. Était-il du genre à lire dans les pensées ou un truc du genre ? Ou alors, elle portait vraiment toute ses émotions et ses pensés sur son visage.

Humm, ces deux hypothèses étaient toute les deux fort possible.

"Neal Evan. Monsieur le mort-vivant."

Elle sursauta presque quand elle entendit sa voix, pensant que le garçon en face d'elle ne dirait rien de si tôt, et encore moins en dévoilant une information sur lui. Neal Evan huh ?
Un petit sourire amusé passa rapidement sur son visage au 'Monsieur le mort-vivant'. Au moins, il était au courant de son état. Parce que beaucoup ne l'étaient pas, et c'était encore plus désolant.

Encore une fois, elle l'observa. Mais cette fois ci, ce qu'elle vit dans ses yeux, si vides il y'a quelque minutes de cela, avaient gagné un petit quelque chose qu'elle même ne décernait pas. Ce n'était qu'un petit quelque chose, mais Hikari connaissait mieux que personne la puissance des petites choses.

Pour une raison obscure, elle se surprit à vouloir mémoriser cette personne, ce mort-vivant qui errait sur terre sans buts précis. L'éternel optimiste en elle venait encore d'entrer en action.

"Hé bien, Monsieur le mort-vivant, j'espère que ton côté vivant surpassera le côté mort dans le futur."

Il n'était peut-être qu'un mort-vivant, mais c'était un mort-vivant dont elle voulait se rappeler. Un mort-vivant....unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Messages : 30
Date d'inscription : 09/06/2014
Localisation : Quelques part dans ce vaste monde.

Fiche du personnage
Classe: Première année
Club: Lecture
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Jeu 23 Oct - 12:19

L'ambiance se fit plus légère d'un coup. C'était presque agréable.

Cette fille avec son sourire semblait presque avoir un trouble de la personnalité. Montrer les crocs pour les rentrer quelques instants plus tard. Ça pourrait faire fuir la plupart des gens. Les personnes comme elle pourrait être de dangereux psychopathes. Elle pourrait tout à coup décider de lui sortir les tripes par le nez. Ou de le frapper à sang. Vraiment la plupart des gens fuiraient. Ce n'était définitivement pas raisonnable de rester. Mais il restait. Et il disait à la raison d'aller se faire voir, il ne l'avait pas écouté depuis ses dix ans, le jour où il était monté sur une chaise pour aller chercher le paquet de bonbons que ses parents avaient mis là-haut. Bonne idée sur le coup. Le bleu de deux mètres de long recouvrant sa jambe droite lui avait prouvé que non. Dommage que sa raison s'était fait la malle et n'était revenu qu'un fois que la chaise allait lui tombait dessus. S*lope. Alors ouais, la raison pouvait allez se faire voir, il restait.

Il ne risquait pas grand chose de toute façon.

Ô jolie fille aux cheveux rose.

Son regard était déterminer. A quoi ? Il n'en savait rien.

Ô jolie fille si vivante.

Il pencha légèrement sa tête et récita presque

"Tu sais d'habitude quand une personne se présente, on fait de même."

Ô jolie fille si étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans tes rêves, tellement je suis géniale ! ♥

Fiche du personnage
Classe: Deuxième année
Club: Théâtre [ Gaffe ! La star arrive ! ]
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs Jeu 23 Oct - 19:59

Ce n'était pas quelque chose qui l'avait vraiment frappée dans un premier temps. Elle était trop en colère - ou amusée - pour s'en rendre compte, mais maintenant, c'était assez flagrant.

Il ne s'était pas enfuit.

Après tout, c'était probablement une option très raisonnable face à la bipolaire qu'elle était. Tantôt agressive, tantôt sucrée. Un moment joyeuse ou amusée, et l'autre, décidée à commettre un meurtre ou à tout détruire sur son passage. Ce n'était pas quelque chose qu'elle pouvait changer, même si elle le voulait. C'était une part de son personnage, une accumulation de tout ce qu'elle avait vécu, et ce qui avait fait d'elle la fille qu'elle était maintenant.

Alors elle s'y était faite, à faire fuir quelque personnes, ou à les effrayer jusqu'aux os par ses envies meurtrières. S'ils ne pouvaient que suivre Dame Raison, alors ils n'étaient pas dignes de fréquenter la géniale personne qu'elle était, ou seulement de se tenir aux côtés de sa divine présence.

Mais curieusement, alors qu'elle était dans une de ses crises assez fortes, celles où elle manquait cruellement de sommeil et que quelqu'un l'irritait, il n'était pas partit. Toujours présent, avec son air nonchalant et ses mystérieux yeux gris aciers. Des yeux étrangement charmants malgré le fait qu'ils ne portent que peu de sentiment.

"Tu sais d'habitude quand une personne se présente, on fait de même."

Son petit sourire s’agrandit à cette phrase. Elle pencha similairement la tête à la sienne et un éclat d'amusement y réapparut. Il devait savoir, avec ce petit étrange, que faire les choses classiquement n'était pas quelque chose qui l'amusait. Mais bon, pour avoir eu le courage de rester, elle l'indulgerait.

"Où est le fun dans ça ? Mais bon... je suis Hikari, Kûrin Hikari, éternelle et agressive vivante."

Après un petit instant, elle rajouta.

"Intriguée de te rencontrer."

Parce que, on ne pouvait pas dire qu'elle en était absolument ravie. C'était trop classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sailorfuku.com/sailor-94211-disturbed0angel
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une petite balade dans les souvenirs

Revenir en haut Aller en bas

Une petite balade dans les souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gyangu no tatakai :: 
Le flood
 :: Archives
-