Gyangu no tatakai
Refonte du forum en cour, beaucoup de changement dans les jours à venir, MP Reiga ou Shion pour plus d'informations si nécessaire ! /o/


Forum RPG à thème contemporain. Y/Y/H autorisé. NC-16
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

I'm felling electric tonight [FREE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 15
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 20
Localisation : Sous ton lit... Et arrete de gigoter le soir ! Tu fais plein de bruit !

Fiche du personnage
Classe: 3 ième
Club: Théâtre (Trop de Molière en moi)
MessageSujet: I'm felling electric tonight [FREE] Ven 23 Mai - 22:54

Ne vous est il jamais arrivé une nuit d'avoir envie de vous évader ? D'avoir une nuit envie de contempler le ciel vêtu de ses belles lueurs qui ne sont point éternelles ?  D'avoir envie ne fus qu'une nuit envie de changer ? Et bien moi, ce m'est arrivée cette nuit.

Instinctivement, je pris mon stylo, un carnet, mon ipod, une cigarette et de quoi l'allumer et me mise à courir dans les couloirs. Je grimpa les escaliers puis après une petite course, arriva enfin sur le toit.

Essoufflée, je n'avais envie que d'une seule chose. Écrire éclairée par ce ciel étoilé, laissant les quelques petits nuages emporté mais doutes et rêves gâchés. Cette nuit, je me sentais invincible, cette nuit je me sentais libre au point même de le gueuler au monde entier. Pourquoi ? Je ne sais pas. À vrai dire je m'en fout, je me sens bien putain !

Avez vous déjà eut ces moments ? Vous savez, ces moments de recueils avec vous même. Ces moments de paix intérieur. Ces moments ou ni ces saloperies de sentiments peuvent vous atteindre ? Ou vous vous sentez plus libre qu'un oiseau sortant de sa cage ? C'est ce qui m'arrive quand j'écris.

Même si ça peut être plus nul que Justin Bieber (enfin non il faut pas abuser), même si ça peut paraitre bête, fou, totalement stupide, ces poésies, textes, histoires me délivrent. C'est magique n'est ce pas ?

C'est pour cela que je suis assise sur un toit. En voyant la lune, ma main se mise à bouger pour écrire:

"Nuit, nuit, nuit,
Eclaire moi je t'en pries,
De ton soleil de minuit,
Et de tes milles et une galaxie

Nuit, nuit, nuit,
Arrête donc de pleurer le jour,
Ton seul et unique amour,
dont l'union est interdit

Ne vois tu pas qu'il te fuis ?
Dès que tu te montres à lui ?
Ne vois tu pas que tu vaux mieux que lui ?
Douce et belle nuit ?

Nuit, Nuit, Nuit, sêche dont tes larmes,
Arrête donc de pleurer,
Car rien ne sert d'aimer,
quelqu'un qui n'as pas l'envie de rêver

Car toi seule peux nous emmener,
Dans ce merveilleux monde,
Celui des rêves et de la paix,
Celui que tous voudrait

Nuit, nuit,nuit
Nuit noire, nuit bleue,
O toi nuit de toute couleur,
O toi nuit de mon coeur

Emmène moi,
Fais moi fuir des problèmes,
Fais moi décoller, toi nuit que j'aime,
Fais que je ne revienne pas..."

Je me mise à rire légèrement même si quelques gouttes d'eau salée sortient de mes yeux. Ce que je venais d'écrire était totalement moche mais j'aimais ça. Je leva les yeux pour admirer encore une fois ce beau ciel et alluma ma cigarette.

Je la mise en bouche et sentis cette fumée me consumer de l'intérieur. Cette fumée qui me chuchote intérieurement : "Vas y continue, fais toi plaisir à apprécier un futur cancer du poumon".  Ça y'est je divague. Pourtant je me sens totalement saine d'esprit. Et puis vous savez quoi ? Je m'en fous. Parce que je vous l'ai déjà dit, je me sens invincible cette nuit, je me sens électrique cette nuit...

Et vous ?

Edit: Ah merde je croyais être la first à rp en ce lieu mais nan TwT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 21

Fiche du personnage
Classe: Avant-dernière année (en fait j'en sais rien)
Club: Peinture/Sculpture/Dessin
MessageSujet: Re: I'm felling electric tonight [FREE] Sam 24 Mai - 17:10

Le ciel. Les étoiles. Les astres. Les constellations. Ce soir, c'est la Saint Donatien et la constellation la plus visible est celle des Gémeaux. Ah, les Gémeaux... Des jumeaux eux aussi, n'est-ce pas ? Certains prétendent que cet amas d'étoiles est ce qu'il reste d'Abel et Caïn, les premiers meurtriers de l'humanité. Un fratricide...

Le blond soupire, ferme un instant les yeux puis remet la prunelle de son œil bleu sur la lunette de son télescope. De temps en temps, il reporte des calculs, griffonne des croquis, sûrement les positions de divers astres et planètes. Il ne prête aucune attention à ce qui l'entoure. Tout ce qui importe désormais, c'est cette étendue infinie, ce grand voile noir tacheté de mille couleurs que seul lui peut voir à ce moment précis.

Il peindrait bien tout ceci pour immortaliser l'instant, mais il préfère attendre le soir parfait où la constellation des Gémeaux sera entièrement dévoilée et brillera de mille feux froids. Ezéchiel saura alors ce que sont des jumeaux hors du temps, des jumeaux perdus dans l'infini, des jumeaux comme lui et son frère, de l'ombre, de la lumière, des mathématiques, de l'équilibre et une harmonie parfaite. La beauté. Et ce n'est pas encore pour ce soir. Mais qui sait, peut être qu'il trouvera quelque chose d'intéressant à contempler aujourd'hui... Il continue donc d'observer le firmament, faisant pivoter de temps en temps son appareil et tenant toujours son carnet rempli de notes et de gribouillis dans sa main libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-addict.deviantart.com/
Messages : 15
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 20
Localisation : Sous ton lit... Et arrete de gigoter le soir ! Tu fais plein de bruit !

Fiche du personnage
Classe: 3 ième
Club: Théâtre (Trop de Molière en moi)
MessageSujet: Re: I'm felling electric tonight [FREE] Sam 24 Mai - 19:27

C'est bizarre certaines étoiles brillent plus que d'autres. C'est sans doutes comme cela que les romains et les grecs ont commencé à faire des dessins dans le ciel (les constellations), dessins souvent légendé d'un mythe. Pourquoi je penses à ça ? Je ne sais pas ça m'est sans doute venue à l'esprit en regardant une énième fois ce ciel sombre parut de ses étoiles dorées.

Une légère brise froide vint me fouetter le visage et jouer avec mes longs cheveux bleus. J'éteignis ma cigarette pour pouvoir profiter de la fumée pure que m'offrait la nature.

Respirer de l'air bien frais après avoir fumé, c'est comme prendre un bon bain chaud après une longue journée de travail. Ça apaise.

Dans cet élan de zenitude, je me leva (car oui je demeurais assise) fis une pirouette et me mise à gambader aux alentours du toit. Je me sentais retombé
en enfance, comme quand le mercredi après les cours de danses, j'allais chez ma mamie, dans les champs de Cambridge. Elle m'offrait toujours de la gelée de fraises ou des petits sablés et on faisait de la pâte à sel. J'en ai les larmes aux yeux. Mais je m'en fiche, je peux faire ce que je veux parce que je suis seule...

Du moins c'est ce que je pensais avant de voir une silhouette face à moi. Une silhouette assez imposante par sa grandeur. Je me rapprocha sans un bruit pour voir de plus près. C'était une personne à la longue chevelure blonde observant les étoiles avec un télescope. Je ne pouvais distinguer son sexe car je le/la voyais de dos. J'éprouvais une petite gène d'observer cette personne en son insu. Et si elle s'en apercevais ? Elle me prendrait pour une psychopathe ! Et puis tans pis ! Tous les élèves me trouvent bizarre et je me fiche un peu de ce que l'on pense de moi alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 21

Fiche du personnage
Classe: Avant-dernière année (en fait j'en sais rien)
Club: Peinture/Sculpture/Dessin
MessageSujet: Re: I'm felling electric tonight [FREE] Sam 24 Mai - 19:52

Ezéchiel se frotte un peu l'œil, ayant senti quelque chose rentrer dedans - une poussière sans doute. Il en profite pour faire une pause dans son observation et vérifier le contenu de son carnet.
Quand d'un coup, comme une masse sur son crâne. Comme un poids derrière son dos. Une autre aura que la sienne. Aérienne. Fougueuse. Un poil agressive. Mélancolique peut être. Une âme qui lui parle, un peu trop fort à son goût.

Quoiqu'il en soit, il se sent et il est observé.

Il hésite alors à se retourner. Se tourner et découvrir le détenteur d'une âme aussi bouleversante - et bouleversée qui sait ? Se retourner et avoir encore face à lui quelqu'un qui ne veut pas de l'harmonie parfaite ? Non, mieux vaut ne pas croiser le regard de cette personne. Pas encore. Mais dans tous les cas, Ezéchiel doit cesser son activité, personne ne doit savoir ce qu'il fait. Il referme donc son carnet et pose un cache sur la lentille de son télescope. Il reste ensuite là, immobile et silencieux, le regard perdu entre le ciel et la terre.

- ...

_________________