Gyangu no tatakai
Refonte du forum en cour, beaucoup de changement dans les jours à venir, MP Reiga ou Shion pour plus d'informations si nécessaire ! /o/


Forum RPG à thème contemporain. Y/Y/H autorisé. NC-16
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[libre] Le sucre, c'est le bien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 33
Date d'inscription : 19/04/2014
MessageSujet: [libre] Le sucre, c'est le bien. Lun 12 Mai - 12:14

Hikaru était allongé sur le lit de Reiga, regardant le plafond sans trop savoir quoi faire, soupirant de temps à autre en se souvenant parfois de certains gestes qu'il avait fait les jours derniers. Puis soudain le souvenir de la rampe d'escalier revint dans sa tête. Il refit le geste sans difficulté et en souriant. Il resta sans doute comme ça deux ou trois minutes avant d'entendre son ventre crié famine. Et comme c'était l'après-midi il ne pouvait pas non plus retourne à la cantine alors il décida de prendre de l'argent (à lui et pas à Reiga c'est pas encore un voleur) et décida d'allé en ville. Il passa devant de nombreux restaurant avant de tombé pile devant une crêperie. C'est clair que vu l'heure qu'il était c'était idéale et puis du sucrée ça passe à n'importe quelle heure! Il alla alors à l'intérieur de la crêperie et s'assied à une table, les autres étant toutes prises. Il prit alors une simple crêpe au sucre et mangea tout doucement, tout en parlant à son hallucination préféré: Sharow. Ouais, enfin sauf qu'il parlait tout seul et que Sharow répondait à rien, marchant juste un peu partout, zigzagant entre les tables et les gens qui passaient. Ayant toujours aussi faim et ayant finit sa crêpe il en prit une seconde, toujours au sucre parce que le sucre c'est le bien et l'entama alors plus lentement que la première histoire de ne pas non plus avoir mal au ventre car elle était encore chaude. Il patientait alors un peu, histoire qu'elle refroidisse en regardant juste son hallucination se promené et ses voix internes qui communiquaient entre elles comme dans un langage inexistant. Quelle journée de MALADE, on croirait presque qu'Hikaru allait mourir d'ennuie. Il soupira alors lentement et finement, regardant ensuite les autres personnes aux alentours qui semblaient toutes s'amuser entre elles, riant aux éclats et parlant tous entre eux. Sur le coup, il était jaloux d'eux, n'étant pas heureux sans son reiga.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 22

Fiche du personnage
Classe: deuxième année
Club: Journalisme
MessageSujet: Re: [libre] Le sucre, c'est le bien. Jeu 29 Mai - 9:48

Encore une fois, me voilà en train d'êrrer dans les rues de la ville. Impossible pour moi de me lasser tant que je ne connais pas toute cette région par coeur. Cet après-midi, pour ma classe, si je me souvient bien, il me semble que le temps libre devait être consacré aux clubs... Pour l'instant je ne fais partis d'aucun d'entre eu mais j'y ai déjà longuement réfléchis. Peut-être le théâtre pour combattre ma timidité? Ou bien la photographie? Je ne suis pas encore vraiment décidé. Je déambule à travers les rues ne faisant plus trop attention oú je vais quand une odeur sucrée fît son apparition. Elle m'était étrangement familiaire et, comme envouté, je la laisse me guider. Celle-ci m'envouta jusqu'a ce que je me retrouve devant la même petite bâtisse qu'autre fois: la crêperie. Un peu étonné voir dérouté, j'y entre tout de même quasi instinctivement et découvre avec stupeur que toutes les tables sont prises...! Je me joind à la file d'attente pour me commander une de ces merveilles et scrute plus ou moins discrètement si, parmis toutes ces tables prises, il n'y aurrait pas un de ses occupants dont je pourait éventuellement reconnaître le visage et donc potentiellement m'y inviter... Il ne reste que deux personnes devant moi. Ça ne me laisse pas beaucoup de temps avant que ça soit mon tours. J'ai beau chercher, je ne vois personne que je connais. En attendant, je plonge mes mains dans les poches de ma redingote pour vérifier si j'ai bien un peu de monnaie pour me  payer une crêpe. Sentant mon porte-feuille, je l'ouvre en regardant les prix. Une au chocolat, ça serait parfait... J'en salive d'avance... je sort ce qu'il me faut pour la payer et je range tout de suite le reste pour ne pas le perdre. Encore une personne devant moi et toujours pas de visages famillier... J'en viens à me demander si ce ne serait pas mieux que je la mange en marchant. J'ai beau scruter les environs tel un suricate en alerte mais rien ne... Ah! Enfin! J'arrive à appercevoir un jeune homme de mon lycée! Me sentant un peu rassuré, je me tourne vers le stand, pris ma crêpe au chocolat et me dirige vers lui en m'appercevant... Qu'il parle... Tout seul..? Ça ne veut peut-être rien dire. Si ça se trouve c'est quelqu'un de bien! Je tente timidement une approche, lui sourie en rougissant surement, en lui bredouillant ces quelques mots:
-B-bonjour... Serait-il possible qu-que je vienne m'asseoir à votre table?
Bon, le naturel n'y était pas mais au moins j'ai été poli et en plus, j'ai réussi à le regarder dans les yeux...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 19/04/2014
MessageSujet: Re: [libre] Le sucre, c'est le bien. Ven 30 Mai - 16:26

Hikaru était en pleine "discussion" enfin, si on peu vraiment appelé le fait qu'il parle avec une de ses hallucinations en soit réellement une. Enfin bref, outre ce détail il n'avait pas tout de suite remarqué le jeune homme de style assez vieillot devant lui. Il ne le remarqua que lorsqu'il prit la parole, sans doute timidement mais au moins il avait eut le courage de le faire.

-B-bonjour... Serait-il possible qu-que je vienne m'asseoir à votre table?

Tout à coup, Hikaru se sentait valorisé. Le vouvoiement de cet homme lui plaisait et le fit grandement sourire et hocha la tête avant de répondre gentiment à son interlocuteur:

- Bien sûr! Je n'attend personne de toute façon!

Oui, et s'était plutôt dommage pour lui car il aurait bien mangé une crêpe en compagnie de Reiga mais bon.. Que voulez-vous? La vie n'est pas parfaite mais après tout une nouvelle rencontre reste plus intéressante! Hikaru restait assez silencieux, regardant encore à droite et à gauche, scrutant ses hallucinations comme si elles existaient vraiment et finit par dire au garçon face à lui:

-Comment tu t'appelles? En tout cas je trouve que tes vêtements son jolis!

Oui, oui, il restait dans son style enfantin et observateur, pour le moment aucun problème de concentration ne gênait la discussion cette fois-ci bien réelle, et tant mieux! Hikaru continuait de regarder les vêtements du garçon, regardant aussi sa crêpe qui semblait être au chocolat. Ce garçon semblait bien sympathique, peut-être deviendrons-t-il ami?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 22

Fiche du personnage
Classe: deuxième année
Club: Journalisme
MessageSujet: Re: [libre] Le sucre, c'est le bien. Mer 4 Juin - 14:54

- Bien sûr! Je n'attend personne de toute façon!
Je m'asseois donc en face de ce jeune homme en lui souriant furtivement, légèrement gêné de devoir m'incruster ainsi.
-Merci beaucoup...
Tête baissée, je viens à peine de me rendre compte de ce que je venais de faire. Non seulement j'ai pris l'innitiative d'aller parler à une personne qui m'était totalement inconue, mais en plus, je me suis invité. Ça relève presque du miracle! Emplis de satisfaction face à ce pas de géant, je sourie avec fièrté et commence à déguster doucement ma crêpe comme si elle était le trophé de tout cet effort.Prenant garde de ne pas faire trop de bruit, mon regard se pose à nouveau sur cet étranger puisqu'il a prit la parôle:
Comment tu t'appelles? En tout cas je trouve que tes vêtements son jolis!
Une personne qui apprécie mes... Vêtements..? J'avoue que les compliments vis-à-vis de mon style vêstimentaires se font rare. Il n'y a pas beaucoup de personne qui arrivent à apprécier ces redingotes et autres chemises bouffantes pleines de dentelles.Mon visage rougis mais j'arrive tout de même à prononcer quelques mots:
-Merci... Merci beaucoup.J-je m'appel Da-Daniel...! Daniel Maundrell! Et vous? Comment vous appelez-vous?
J'évite de trop croisé son regard, car après m'être imposé de la sorte, je ne veux pas en faire d'avavantage. Surtout qu'il m'a l'air bien sympatique et que je m'en voudrais si, par inadvertance, je le mettrait mal à l'aise... Je regarde un peu plus en détail la façon dont il est vêtu. Il est vrai que c'est un style très extravagant, un peu tape-à-l'oeil mais ça ressort bien avec la blancheur de ses cheveux... Tout en le fixant, je lâche ces quelques mots:
-J'aime bien la façon dont vous vous habillez...
Soudainement, je sents mes joues devenir chaude. Je baisse la tête et tente de me cacher du mieux que je peux derreière des mèches de cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 19/04/2014
MessageSujet: Re: [libre] Le sucre, c'est le bien. Dim 8 Juin - 14:06

Daniel rougissait à vue d'oeil et finit par reprendre la parole, bien qu'assez timidement encore:

-Merci... Merci beaucoup.J-je m'appel Da-Daniel...! Daniel Maundrell! Et vous? Comment vous appelez-vous?

Hikaru sourit doucement, trouvant ce garçon très sympathique et d'ailleurs assez amusement parce qu'il rougissait tout le temps.

- Je m'appelle Hikaru Moriasa!

Hikaru regardait le jeune Daniel qui lui semblait fixé les vêtements d'Hikaru, ce dernier se rendant à peine compte de ça car il était trop occupé à regardé une bouteille sur le comptoir. Ce sont d'ailleurs les mots de Daniel qui le fis retourner à son interlocuteur:

-J'aime bien la façon dont vous vous habillez...

Il le regarda, un peu étonné. C'est rare que les gens aimait cette manière aléatoire de s'habillé. A vrais dire il ne choisissait rien de bien spécial et n'accordait aucune importance aux couleurs mises et mélangées. Il lui sourit à nouveau, plus grandement cette fois et lui répondit:

- Merci... C'est très rare qu'on me dise ça... Surtout que je.

Hikaru regarda Daniel, coupé dans sa phrase et la reprit après, l'air de rien, comme s'il n'avait pas arrêté cette dernière:

-Je ne fais jamais attention à ceux que je prend.

Il sourit encore et toujours, posant ensuite son regard sur la serviette posée sur la table, la trouvant jolie avec ses cadrillage et ses multiples couleurs. Elle était si intéressante pour lui qu'il en oublia complètement la présence de toutes personnes autour de lui, ainsi que de Daniel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 22

Fiche du personnage
Classe: deuxième année
Club: Journalisme
MessageSujet: Re: [libre] Le sucre, c'est le bien. Dim 15 Juin - 17:39

Il a vraiment l'air étonné lorsque je lui dis que j'apprécie ce qu'il porte. Ma remarque n'avait rien de sarcastique, bien au contraire. Elle était tout ce qu'il y avait de plus sincère. Il me regarde en faisant les grands yeux avant de me sourire amicalement:
- Merci... C'est très rare qu'on me dise ça... Surtout que je.
Sa phrase se coupa nette, comme si quelque chose a brusquement détourné son attention. Ne sachant pas vraiment comment réagir, je continu de manger ma crêpe. Peut-être qu'il reprendra sa phrase un peu plus ta...
-Je ne fais jamais attention à ceux que je prend.
Étonnant... Il reprend la conversation comme si de rien n'était! Je ne peux pas m'empêcher de sourire. Rien de moqueur, mais je suis loin d'avoir l'habitude se ce genre de situation. Un curieux personnage, voilà ce qu'il est! Mais il n'est en rien quelqu'un de violent. Au contraire il semble même être une personne tout à fait sympathique, vraiment appréciable. Sans,que je fasse vraiment attention, j'avais déjà fini ma crêpe. Je prend donc ma serviette pour m'essuyer les mains et le visage et me lève. Remettant la chaise à sa place, je lui souris :
- Encore merci de m'avoir laissé m'asseoir à vos côté. J'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir..!
Je me dirige vers la sortie et me retourne en sa direction. Voyant que pas mal de personnes ont fait de même avant moi, je lui lance un dernier regard:
- Au fait, vous êtes bien au lycée Kikyuu? Peut-etre pourrions-nous nous revoir là-bas!
Je saisi la poignée et sorti de la crêperie, me joignant à la foule de la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 19/04/2014
MessageSujet: Re: [libre] Le sucre, c'est le bien. Dim 22 Juin - 20:21

Hikaru regardait le garçon avec ses vieux habit avec attention jusqu'à ce que ce dernier essuie sa bouche et se met à parlé, et lorsqu'il fit cela il examina presque sa voix:

- Encore merci de m'avoir laissé m'asseoir à vos côté. J'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir..!

Plus il réfléchissait plus il trouvait quelque chose de bizarre dans sa voix. Enfin, pas vraiment sa voix mais plutôt à tout ces "vous". Il se sentait bizarre rien qu'à cause de ça et ça le perturbait émotionnellement. Enfin, rien de bien grave mais il n'eut pas le temps d'écouté la dernière phrase du garçon qu'il le vit partir de la crêperie. Se sentant idiot, il le suivit alors hors du bâtiment et regarda autour de lui et ne tarda à le retrouvé, grâce à ses vêtements si joli.

- Excuse-moi mais... Je n'ai pas entendu ta dernière phrase...

Il le regarda avec un air complètement innocent et perdu, comme un enfant sans sa mère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 21
Localisation : Bah derrière toi...Me dis pas que tu m'as pas remarquée !

Fiche du personnage
Classe: 3 ème
Club: Journalisme
MessageSujet: Re: [libre] Le sucre, c'est le bien. Mer 25 Juin - 14:53

Il faisait chaud aujourd'hui, très même, dans la rue les gens regardait surpris un adolescent habillé d'un pull bleu long, d'une jupe blanche, de collants noirs et de creepers blanches, des cheveux bleus atteignant presque ses épaules et un grand sourire aux lèvres. Tous devait se poser la même question en le voyant ; Comment fait-il pour supporter cette chaleur en pull ? Comme d'habitude l'adolescent -ou plutôt l'adolescente qui se faisait passer pour un garçon se travestissant- sautillait joyeusement. C'était pour elle une bonne journée, elle avait déjà gâché le cours d'un prof' et emmerder trois de ses camardes de classes.

À cet heure-ci c'était l'heure de la pause, d'aller se promener un peut en ville, voire acheter quelques trucs inutiles ou se goinfrer à fond. Au loin la crêperie, de là où elle était, Taro, pouvait sentir la délicieuse odeur des crêpes, il était hors de question de ne pas aller y faire un tour. Au départ elle voulait surtout se rendre dans un bar, mais une crêperie c'est mieux, on peut manger pleins de crêpes remplies de sucre glace, même si au bar tu peut boire de l'alcool et regarder la chaîne des sports. Bref, un bel après-midi au bar, mais la crêperie l'avait remportée avec sa délicieuse odeur.

Alors qu'elle continua de si diriger vers le royaume du sucre -qui au passage est le bien comme le dit le titre-, elle se cogna contre un mec. Un mec d'un mètre soixante-dix environ, d'une pâleur d'un cadavre qu'on avait déterré, et des cheveux bruns.

Elle le regarda en détail, et en faisant cela, une pensée lui vint.
Ce mec est vraiment maigre et à pas l'air bien méchant..
Du coup elle eu une idée, pas très merveilleuse, mais ça pouvait marcher.

Taro se releva doucement sans rien dire, ne prêta même pas un léger coup d'oeil aux deux hommes et épousseta sa jupe. Une fois qu'elle eut finit elle les regarda finalement en souriant sympathiquement au jeune homme de derrière, le premier avait le droit à une grimace et cette phrase froide et chuchotée, sortant de la bouche de la jeune fille.

Toi, fait attention où tu marches, la prochaine fois je ne serais absolument pas gentil avec toi..

Elle se mit alors à serrer son poing, et même, à le faire trembler un peu, comme si elle était vraiment énervée de s'être fait shooté par lui. Même si elle est petite de taille elle espère faire peur, car après tout, tous ce qui est petit est méchant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 22

Fiche du personnage
Classe: deuxième année
Club: Journalisme
MessageSujet: Re: [libre] Le sucre, c'est le bien. Ven 1 Aoû - 13:52

En sortant de la crêperie, j'ai à peine eu le temps d'entendre une voix me dire " Excuse-moi mais... Je n'ai pas entendu ta dernière phrase..." sorti tout droit de la bouche d'Hikaru qu'en me retournant pour être sur d'avoir bien reconnu sa voix que je fonça, par mégarde, dans un jeune homme tout de bleu vêtu. Ce que je peux être stupide... En plus de ça, je l'ai fait tomber! Comme je m'en voulais... Je me hâta en sa direction et découvrit que ce curieux petit être bleu me dévisageait de haut en bas avec un air aussi arrogant qu'intimidant. Il était violent, certes, mais quelque chose dans ses yeux semblait avoir autre chose. Je ne sais pas trop ce qu'était cette impression, mais on aurait crus qu'il y avait une certaine douceur. Peut-être à cause de ses cils? Je n'en sais rien. Mais son regard insistant me gênait et par pur automatisme, je baissai la tête essayant vainement de balbutier des excuses plus ou moins réfléchies (c'était plus des "pardon" et des "veuillez m'excusez" lancé à tors et à travers mais non sans émotion que de véritables phrases) sans porter assistance pour le remettre sur pied. Qu'a cela ne tienne, justement, le voilà debout. Il épousseta sa, sa jupe(?) en tapotant légèrement dessus, ayant enfin finis par poser ses yeux ailleurs que sur moi, me libérant ainsi de son diabolique emprise. Ayant un élans de sympathie en vers ce jeune homme, je voulais tout de même vérifier s'il allait bien. Pas que j'ai de la force, croyez moi, c'est loin d'être le cas! Mais Je me penchai un peu, afin d'amoindrir ma hauteur face à sa taille, et essaya de voir son visage. Je prend mon courage à deux mains et quand l'occasion se présentais pour que je puisse enfin lui adresser autre chose que des excuses, c'est elle qui prit la parole après m'avoir sauvagement dévisagé, comme l'aurait fait un démon sorti tout droit des Enfers:

-Toi, fait attention où tu marches, la prochaine fois je ne serais absolument pas gentil avec toi...

Cette phrase, il ne la pas seulement dite, il l'a sifflé comme un crotale aurait fait sonner le bout de sa queue afin de mettre en garde quiconque essayerait de s'en prendre à lui. Un avertissement, voilà ce que c'était. Sur le moment, j'avoue avoir avoir été totalement désemparé. Je ne savais ni quoi dire, ni quoi faire. Je mis un certain temps à réagir et encore une fois, la seule chose dont j'ai été capable de faire, est d'avoir baissé la tête comme un lâche et de m'excuser. Encore une fois. Cet être avait beau me menacer de son poing tremblotant de colère, et à juste titre, que j'en perdais la raison. Comme une petite souris, j'avais envie de prendre mes jambes à mon cou, fuyant dans une honte infinie tel un lâche, le lâche que je suis. Je me saisi le poignet et commençais à me gratter nerveusement le bras, comme aurait fait une personne ayant de l'eczéma , ne sachant plus ou me cacher pour que ses yeux ne croisent plus les miens. Je laissais mon regard dériver vers le bas, et je répondis d'une voix totalement détaché, sans aucune émotion, que ce soit de peur ou d'empathie:

-Encore une fois, je suis désolée monsieur... Je ne vous avais pas vu...

Cette phrase, elle était sortie sans même que je ne me rende compte, trop préoccupé à me gratter le bras et trop perdu dans mes pensées. A vrai dire, je ne m'en n'étais même pas vraiment rendu compte de l'avoir dite.
Je fis une petite révérence au petit être tout de bleu vêtu, puis me tourna en direction d'Hikaru:

-J'espère que la prochaine fois que l'on se verra, ça se passera mieux que cette journée... Avec un peu de chance, nous nous recroiseront dans les couloirs de l'établissement. Si toute fois, vous y êtes, vous aussi... Je vous souhaite de passer une bonne journée Hikaru.

Je réussi à esquisser un petit sourire amical avant de sortir ma main de ma manche pour lui faire signe, ce qui me ramena tout droit à la réalité. J'avais envie de prier, de soudainement croire en un Dieu quelconque pour que cette deuxième rencontre me laisse partir tranquillement, sans s'en prendre à moi. En un sens, c'est un peu ce que j'ai fait après m'être retourné une dernière fois, voyant Hikaru seul avec cette autre personne, en l'abandonnant avec celle-ci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [libre] Le sucre, c'est le bien.

Revenir en haut Aller en bas

[libre] Le sucre, c'est le bien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gyangu no tatakai :: 
Le flood
 :: Archives
-